La voiture électrique a plein d’avantages mais pas celui d’être écolo !

La voiture électrique, réputée pour être un produit qui milite pour l’écologie, présente en fait de multiples travers. Sans s’attarder sur les plus connus – tels que le fait que les batteries ne soient pas recyclables, qu’elles soient faites de lithium, ou encore que leur autonomie [1] soit toujours très limitée – nous aborderons leur source d’énergie, leur rendement, et la production massive de CO2 qu’elles génèrent.

Une voiture zéro CO2 ?

Certes, la voiture électrique n’émet pas de gaz à effet de serre ; en 2012, il a été pourtant été observé qu’à l’échelle mondiale, 80% de l’énergie qu’elle utilise provenait de sources polluantes telles que le pétrole, le charbon, et le gaz naturel [2].

En France heureusement, 78% de l’énergie électrique vient du nucléaire, donc pas de problème d’émission de gaz à effet de serre (cf. vidéo le nucléaire c’est trop bien ! ou le resumé en article ici).

Et le rendement ?

Ensuite, la voiture électrique a la réputation d’avoir un meilleur rendement. Cette réputation lui a été attribuée à tort ; comparons le rendement d’une voiture électrique et d’une voiture au gazole.

Cette dernière a un rendement oscillant entre 15% et 25% alors que celui de la voiture électrique est de 80%.  Cependant il faut aussi prendre en compte le rendement de la production et du transport d’électricité utilisée comme « carburant ». Le rendement de la plupart des centrales électriques est de l’ordre des 33% [3] et le rendement du transport est d’environ de 90% (celui du transport de l’essence est négligeable) donc au final entre le combustible et l’électricité utilisée le rendement est de l’ordre de 25%.

Tout ceci pourrait nous amener à penser que les deux types de voitures se valent. Mais c’est sans compter le désastre écologique que représente la fabrication des batteries d’une voiture électrique ! En effet, produire une seule batterie génère la même quantité de CO2 qu’une voiture diesel qui aurait roulé 50 000 Km [4].

Alors, la voiture électrique, écolo ?

Dans les conditions actuelles, les voitures électriques ne respectent pas les critères d’un produit dit « écologique ». Elles seront écolos quand leur source d’énergie sera à 100% propre et durable et que les moyens de stockage seront améliorés.

En tant qu’alternative, les voitures hybrides sont envisageables, tout comme les voitures au bio éthanol, une énergie renouvelable, et qui selon l’ADEME [5], pollue presque 3 fois moins que les voitures diesel et a en plus le mérite d’être renouvelable.

Pour plus de détails ou si vous n’êtes pas d’accord, retrouvez-moi sur YouTube, sur Facebook ou Twitter pour venir en discuter.

Et pour finir comme d’habitude un super dessin de Spihc :

 

Les sources :

[1]  http://www.automobile-propre.com/dossiers/voitures-electriques/autonomie-voiture-electrique/

[2]  http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/chiffres-cles-production-d-energie

[3]   http://www.ddmagazine.com/201105202213/actualites-du-developpement-durable/Plus-de-60-de-rendement-pour-une-centrale-electrique.html

[4]  http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/26/publicite-la-voiture-electrique-n-est-pas-ecologique_4445251_3244.html

[5]  http://www.actualites-news-environnement.com/23349-ADEME-rend-bilan-positif-bioethanol.html

Pour aller plus loin :

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20131204trib000799310/le-vehicule-electrique-pas-si-ecologique-que-ca-.html

http://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/automobile-sont-defauts-voiture-electrique-1039/