La contrefaçon – C’est trop bien !

La contrefaçon médicamenteuse tue près de 700 000 personnes par an dans le monde. L’industrie du luxe quant à elle parle de plusieurs milliards de dollars perdus à cause d’elle. Mais nous allons voir qu’en matière de contrefaçon, TOUT dépend du point de vue [1] !

LA CHINE EN A FAIT UNE FORCE

La Chine par exemple a fait de la contrefaçon son « leitmotiv ». En Occident nous voyons cette pratique comme du vol, alors qu’en Chine on parle plutôt de « partage ». En effet la culture chinoise est basée sur « refaire mieux » plutôt que « faire bof ».

Depuis l’enfance, l’ensemble des Chinois apprennent à reproduire à la perfection l’ensemble des symboles illustrant des mots appelés Gandji. C’est un processus minutieux où chaque mouvement est précis et connu. En Occident, il y a des règles pour écrire mais nous devons tous apprendre de nous-même comment écrire. Finalement cela donne plus de diversité mais avec des résultats plus que variables [2].

Dans l’industrie la problématique est la même. Une entreprise occidentale doit sans cesse investir dans la recherche et développement. La plupart du temps le but n’est pas d’être innovant, mais seulement de trouver des solutions pour faire aussi bien que la concurrence. En effet elle n’a pas le droit de réutiliser quelque chose qui a déjà été inventé. Or en Chine, ce problème n’existe pas, les industries partagent leur connaissance et préfèrent investir dans l’amélioration de choses déjà existantes. Moins de perte de temps et plus d’avancées technologiques.

En recherche fondamentale, les chercheurs l’ont bien compris, publier ses travaux pour les mettre à disposition de tous permet d’avancer mieux que la rétention d’information.

C’EST DE LA PUB GRATUITE

Beaucoup de marque se plaignent des pertes causées par la contrefaçon or la plupart des personnes consommant ce type de produit n’aura jamais les moyens d’acheter les originaux. De plus la contrefaçon participe à répandre l’image de la marque partout dans le monde [3].

Commentaire laissé sur la vidéo YouTube :

« Au contraire pour moi ce serait plutôt tout l’inverse. Certes on parle de la marque mais pas de la bonne façon et de la bonne manière. En effet si on retrouve cette marque sur tout le monde elle perd de son côté luxe et inaccessible. Par exemple prenons la marque Louis Vuitton avec leur célèbre logo sur fond marron. On le voit partout et sur tous les marchés. Personnellement je trouve que ces produits-là on perdu de leur charme et ce qui les faisaient « luxe ». Pour moi ce logo est trop connoté faux donc si un jour je souhaite m’acheter du LV jamais je ne prendrai ce motif-là. »

Il est vrai que Lacoste aussi a perdu son image de marque mais c’est de leur responsabilité de ne pas avoir su rebondir pour proposer à leur client un vrai produit qui se différencie de la contrefaçon.

Au lieu de perdre du temps et de l’argent à protéger les marques, nos sociétés devraient plutôt investir pour être toujours en avance.

Pour plus de détails ou si tu n’es pas d’accord, retrouve-moi sur YouTube, sur Facebook ou Twitter pour venir en discuter.

Et pour finir comme d’habitude un super dessin de Spihc :

Caricature de la Contrefaçon

Les sources :

[1] http://www.lepoint.fr/sante/contrefacon-de-medicaments-demeler-le-vrai-du-faux-18-02-2016-2019251_40.php

[2] http://www.marketing-chine.com/analyse-marketing/la-contrefacon-en-chine

[3] http://www.voxeurop.eu/fr/content/article/331001-les-bienfaits-de-la-contrefacon

 

1 Trackback / Pingback

  1. Les pires contrefaçons de vêtement ! - GDN Co Worldwide Media

Les commentaires sont fermés.